Aller au contenu principal

Ce que vous pensez des activités de l’Andra dans l'Aube

Comment percevez-vous les activités de l’Andra dans l’Aube ? Régulièrement, l’Agence fait réaliser une enquête téléphonique par un institut de sondage indépendant pour connaître votre opinion et identifier vos attentes en matière d’information. Focus sur quelques résultats de la dernière édition, en distinguant les réponses en fonction du lieu de résidence des personnes interrogées.

* Zone 1 : communes situées à moins de 15 km des centres de l'Aube - Zone 2 : communes situées de 15 à 30 km des centres - Zone 3 : communes situées à plus de 30 km des centres.

 

DES DÉCHETS BIEN GÉRÉS

Cette enquête confirme une tendance générale déjà observée dans les précédents sondages : plus les personnes interrogées habitent à proximité des centres de l’Aube, plus et mieux elles connaissent l’Andra et lui font confiance pour bien gérer les déchets radioactifs sur le long terme. 80 % des habitants de la zone 1 accordent ainsi leur confiance à l’Andra, contre 76 % de ceux de la zone 2 et 66 % de ceux de la zone 3.

 

PRÉSENCE DE L’ANDRA : DES CRAINTES MESURÉES ET DES AVANTAGES

La tendance précédente se vérifie aussi en ce qui concerne des craintes du fait de la présence des centres de stockage de déchets radioactifs. Plus les personnes interrogées sont proches des sites moins elles sont inquiètes de leur présence. Ainsi 66 % des riverains les plus proches disent ne pas être inquiets de cette présence contre 62 % pour ceux de la zone 2 et 49 % de ceux de la zone 3. Parmi les craintes exprimées, la pollution et les risques sanitaires sont les plus souvent cités.

Concernant les avantages liés à la présence des centres de l’Andra dans l’Aube, la grande majorité des personnes interrogées, toutes zones confondues, s’accordent à dire que ces sites sont importants pour l’emploi dans la région. 81 % des habitants de la zone 1, 82 % de ceux de la zone 2 et 77 % de ceux de la zone 3 sont d’accord avec cette affirmation. Les retombées financières pour les habitants et les subventions allouées aux collectivités sont également citées comme avantages tangibles.

 

UNE INFORMATION CLAIRE ET DIGNE DE CONFIANCE

Là encore, plus les personnes interrogées vivent à proximité des centres de l’Aube plus elles estiment que l’Andra communique de façon claire sur ses activités. Le chiffre atteint 82 % aux alentours des sites contre 67 % dans la 2e zone et 53 % dans la zone 3.

Pour les informer sur les activités de l’Andra, les personnes interrogées (toutes zones confondues) font confiance à trois acteurs en particulier : les élus locaux (zone 1 : 86 % ; zone 2 : 73 % ; zone 3 : 72 %), l’Andra (zone 1 : 82 % ; zone 2 : 83 % ; zone 3 : 66 %) et la commission locale d’information (zone 1 : 78 % ; zone 2 : 72 % ; zone 3 : 68 %).

 

La méthodologie de l’enquête

Ce sondage a été réalisé par l’Institut CSA pour le compte de l’Andra auprès d’un échantillon de 601 personnes de plus de 18 ans, représentatif de la population en termes d’âge, de sexe et de catégorie socioprofessionnelle. Les participants ont été interrogés par téléphone entre le 11 et le 30 décembre 2020 et ont été répartis en trois catégories, selon la proximité de leur commune de résidence avec les centres de l’Andra dans l’Aube : moins de15 km, entre 15 et 30 km et plus de 30 km.

.

Ce qu'en retient l’Andra

Les résultats de cette enquête nous incitent à poursuivre nos efforts en matière d’information auprès des riverains les plus proches mais également auprès de ceux résidant à plus de 30 km des centres de l’Aube. C’est dans ce but que nous avons décidé d’élargir, depuis deux numéros, la zone de distribution de ce Journal de l’Andra.

Nous devons prendre par ailleurs en compte les inquiétudes qui sont exprimées en répondant à toutes les questions, en renforçant les occasions de parler des activités de l’Andra et d’expliquer les résultats de mesures de la surveillance de l’environnement des centres.

Partager cette page