Aller au contenu principal

Quelles sont les grandes instances de coopération internationale ?

Le siège de l’AIEA à Vienne (Autriche)

L’AIEA : « L’atome au service de la paix et du développement »

Créée en 1957 et basée à Vienne, l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) est au cœur de la coopération internationale dans le domaine du nucléaire. Sa genèse remonte au discours « L’atome pour la paix », prononcé par le président des États-Unis, Dwight D. Eisenhower, devant l’Assemblée générale des Nations unies le 8 décembre 1953.

Elle est chargée de promouvoir, avec ses 171 États membres, une « utilisation sûre, sécurisée et pacifique de la science et des technologies ». Parmi ses missions : l’inspection des activités et des installations nucléaires dans le monde, le développement de la coopération internationale et des normes de sûreté et sécurité, l’élaboration de recommandations et procédures internationales, la gestion de crise (urgences radiologiques), etc.

 

L’AEN : une expertise de référence

L’Agence pour l’énergie nucléaire (AEN) est une agence spécialisée de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Située en France, elle aide ses 33 pays membres à maintenir et à approfondir leurs expertises dans le domaine de l’énergie nucléaire.

L’AEN réunit les États les plus nucléarisés et s’intéresse plus particulièrement aux sujets prospectifs : gestion des connaissances, dialogue avec les parties prenantes, réversibilité du stockage des déchets radioactifs, etc.

Partager cette page