Aller au contenu principal

Innovation et optimisation sur le Cires

Agrandissement et approfondissement des alvéoles de stockage, développement d’un système de toit abri, construction d’une alvéole dédiée aux déchets de grandes dimensions…, le Cires n’a cessé d’évoluer depuis sa mise en exploitation en 2003. Objectif : optimiser la capacité de stockage et faciliter le travail des personnels en tenant compte du retour d’expérience.

Les alvéoles de stockage d’une plus grande capacité

Les premières alvéoles de stockage mesuraient 80 m de longueur et pouvaient contenir 10 000 m3 de déchets. Deux alvéoles étaient construites l'une derrière l'autre et séparées d'une route.

À partir de 2007, des alvéoles de 176 m de longueur sont construites, soit l'équivalent de deux alvéoles "simples" plus la route. La capacité d'une alvéole passe alors à 25 000 m3.

En 2010, un raidissement des pentes et un approfondissement des alvéoles permettent d'atteindre le stockage de 30 000 m3 de déchets par alvéole. 

En 2016, une nouvelle optimisation est réalisée. Elle consiste en une surélévation de la hauteur de la partie supérieure du stockage (c'est-à-dire la partie au-dessus du niveau du sol). Les alvéoles ont maintenant une capacité de stockage de 34 000 m3.

 

Les évolutions du design des alvéoles en images

 

l’évolution des alvéoles

 

Un nouveau système de toit abri développé par des ingénieurs de l’Andra

Les alvéoles de stockage sont protégées de la pluie, pendant leur creusement et leur remplissage, grâce à des toits abri. Le déplacement des premiers toits abri nécessitait des grues, des conditions météorologiques clémentes et du travail en hauteur. Afin d’éviter ces contraintes, les ingénieurs de l’Andra ont développé un nouveau système de toit abri, baptisé Premorail® qui présente plusieurs avantages :

  • monté sur rails, il se déplace facilement d’une alvéole à l’autre ;
  • il évite des situations de travail en hauteur, car il ne nécessite plus de grues pour le déplacer ;
  • il réduit le temps et le coût de transfert des tronçons du toit ;
  • son déplacement dépend moins des contraintes météorologiques.

 Ce système a fait l’objet d’un brevet délivré début 2014 par l’INPI (Institut national de la propriété industrielle).

Une alvéole dédiée aux déchets de grandes dimensions

Issus principalement du démantèlement d’installations nucléaires, certains déchets de très faible activité sont des pièces imposantes et massives.

Jusqu’en 2017, pour pouvoir les stocker en alvéole, il fallait attendre que le remplissage de l’alvéole ait atteint le niveau du sol. Cela impliquait de lourdes contraintes sur le plan logistique.

L’Andra a alors décidé de dédier une alvéole spécifique pour ces déchets imposants.

 

Descriptif de l'alvéole dédiée aux colis hors normes

 

Partager cette page