Aller au contenu principal

Cires : déplacement d'un Premorail

Mise sous sa couverture de protection, l’alvéole 18 du Cires n’a plus besoin d’être protégée des intempéries par le toit abri. Le déplacement du Premorail® a commencé ce mercredi 1er juillet.

Début du déplacement des 18 tronçons d'un Premorail

Montés sur rails, les 18 tronçons de ce toit abri vont rejoindre les uns après les autres la zone sur laquelle sera construite la 20e alvéole dédiée au stockage des déchets radioactifs de très faible activité. Cette opération devrait prendre fin au cours de la première semaine d’août.

Les travaux de creusement de l’alvéole 20 devraient quant à eux être réalisés entre le 24 août et la mi-septembre environ. Ils seront suivis par les travaux d'étanchéité et d'équipements jusqu'à la mi-janvier 2021. L'alvéole 20 sera alors prête à prendre le relais de l'alvéole 19, actuellement en cours d'exploitation.

 

 

Le Premorail® : un système de toit abri développé par des ingénieurs de l’Andra

Pendant sa phase de préparation et d’exploitation, chaque alvéole de stockage du Cires est protégée des intempéries par un toit abri. Celui-ci est retiré dès lors que l’alvéole est remplie de déchets et recouverte d’une membrane de protection. Pour être déplacé, le premier système de toit abri utilisé au Cires nécessitait des grues, des conditions météorologiques clémentes et du travail en hauteur. Afin d’éviter ces contraintes, les ingénieurs de l’Andra ont développé un concept de toit abri, baptisé Premorail® qui a fait l’objet d’un brevet délivré en 2014 par l’Institut national de la propriété industrielle.

Ses avantages :

  • Monté sur rails, il se déplace facilement d’une alvéole à l’autre ;
  • il ne nécessite pas de travail en hauteur ;
  • le temps et le coût de transfert des tronçons du toit sont réduits ;
  • son déplacement dépend moins des contraintes météorologiques.

Retour en vidéo sur l'installation sur site du premier Premorail

Partager cette page