Aller au contenu principal

Des "carottes" pour s'assurer de la conformité des colis !

Avant de stocker des colis de déchets radioactifs dans les ouvrages du Centre de stockage de l'Aube (CSA), les équipes de l'Andra procèdent à différents contrôles. Objectif : être certain de stocker des colis de déchets conformes aux exigences de sûreté de l'Andra.

Le carottage permet d'accéder à l'intérieur d'un colis de déchets bétonné.

Au CSA, les colis de déchets radioactifs, traités et conditionnés par les producteurs (l'industrie électronucléaire essentiellement), sont contrôlés sous toutes les coutures. Parmi les investigations effectuées, le carottage est le procédé le plus poussé allant jusqu'au coeur du colis. Il consiste à prélever un échantillon appelé "carotte" dans certains colis afin d'en étudier leur composition, comme on peut le faire avec la glace des pôles pour étudier le climat.

Les carottes, composées des différents constituants du colis (enveloppe, matériau d'enrobage et déchets), peuvent avoir des tailles différentes en fonction des colis. " Les plus longues mesurent 1,3 m de longueur et ont un diamètre de 10,4 cm ; les plus petites font 80 cm de longueur et 7,4 cm de diamètre ", précise Elvina Blot, ingénieure d'exploitation au Centre de stockage de l'Aube. Une fois extraites, les carottes sont envoyées dans des laboratoires externes pour des analyses plus poussées.

Carotte extraite du premier colis de déchets radioactifs ayant subi un carottage au CSA, dans l'installation de contrôles colis

Qu'y a-t-il vraiment dans ce colis ?

Avec ce procédé, l'Andra accède à l'intérieur des colis bétonnés et peut s'assurer que les exigences de conditionnement des déchets sont respectées : blocage des déchets dans la matrice de béton, absence de déchets interdits, de fissures, caractéristiques radiologiques par exemple. " On s'assure ainsi de la nature des déchets, qu'ils sont bien de faible ou moyenne activité principalement à vie courte, qu'ils sont répartis de façon homogène dans les colis, etc. Toutes les caractéristiques garantissant la conformité du colis sont vérifiées et si le moindre défaut est décelé lors de cette opération de carottage, le producteur de ces déchets est alors averti ", précise encore Elvina Blot. 

Le carottage n'est pas le seul moyen de contrôle

Une fois carotté, le colis devient un déchet radioactif qu'il faut conditionner dans un colis plus grand pour le stocker définitivement. Ce contrôle dit "destructif" est dont réalisé avec circonspection et concerne en moyenne six colis par an. Mais d'autres contrôles "destructifs" et non "destructifs", effectués parallèlement aux contrôles radiologiques réalisés systématiquement sur chaque colis à son arrivée sur le centre, permettent de s'assurer de la conformité des colis qui vont être stockés sur le Centre de l'Aube.

Les différents contrôles réalisés dans l'installation contrôle colis du CSA :

- les contrôles visuels et radiologiques 

- l'analyse aux rayons X 

- les mesures de dégazage 

- l'inventaire 

- le carottage

 

Les différentes investigations sur les colis de déchets réalisées dans l'installation contrôles colis du CSA en vidéo

Partager cette page