Aller au contenu principal

Hydrogéologie, science des eaux souterraines : à quoi ça sert ?

Pour contrôler la qualité et surveiller le comportement des eaux souterraines autour de ses centres dans l’Aube (Centre de stockage de l’Aube et Centre industriel de regroupement, d’entreposage et de stockage), l’Andra s’appuie sur l’expertise des hydrogéologues. Objectif : comprendre le milieu géologique afin d’évaluer l’impact radiologique des centres et détecter toute éventuelle situation anormale.

COMPRENDRE LE MILIEU GEOLOGIQUE…

Les centres de l’Aube ont été conçus pour que la radioactivité contenue dans les colis de déchets soit confinée au maximum et son transfert dans l'environnement  retardé le plus longtemps possible. Le « millefeuille » géologique qui compose leurs sous-sols constitue une barrière naturelle à ce transfert.

Cette coupe schématique est simplifiée pour expliquer l'environnement hydrogéologique des centres de stockage de l'Andra dans l'Aube. Elle ne permet en aucun cas une interprétation fine de la géologie locale.

Une expertise : l'hydrogéologie

Natures des sous-sols, situation et comportement des nappes phréatiques, circulations et points de sortie des eaux souterraines : les terrains où sont installés les centres de stockage ont été et sont étudiés à la loupe par des hydrogéologues. Leur mission : connaître la nature des différentes couches géologiques et leur interaction entre elles pour définir les sites d’implantation les plus adéquats et assurer une surveillance adaptée, proportionnée et efficace.

… ET LA CIRCULATION DE L’EAU, EN SURFACE ET DANS LE SOUS-SOL

Lorsqu’elle tombe, l’eau de pluie s'évapore, ruisselle ou s’infiltre dans le sol, avant de rejoindre un cours d’eau. Son écoulement s’effectue en fonction de la « ligne de partage des eaux » qui est différente en surface et en sous-sol. D’où l’importance de bien connaître et de surveiller le comportement de l’eau souterraine.

Cette coupe schématique est simplifiée pour expliquer l'environnement hydrogéologique des centres de stockage de l'Andra dans l'Aube. Elle ne permet en aucun cas une interprétation fine de la géologie locale.

POUR ASSURER UNE SURVEILLANCE DES CENTRES DE STOCKAGE EFFICACE

Le dispositif de surveillance mis en œuvre par l’Andra sur ses centres de l’Aube vise en particulier à surveiller à la fois la qualité de l’eau et son comportement dans le sous-sol (sens d’écoulement, niveaux…),grâce à des piézomètres.

  • 140 piézomètres permettent de suivre le comportement de la nappe de l’Aptien (recharge, niveaux et directions d’écoulement).
  •  23 piézomètres permettent d’y faire des prélèvements d’eau souterraine pour contrôler sa qualité radiologique (tous les mois) et physico-chimique (tous les 6 mois).  
  • Des prélèvements sont également effectués dans les sables du Barrémien supérieur, sous la couche d’argile (Aptien inférieur), mais de manière plus espacée compte tenu du temps d’écoulement de l’eau souterraine à travers ces couches.

Qu'est-ce qu'un piézomètre ?

C’est un forage qui sert à mesurer le niveau de l’eau souterraine en un point donné de la nappe et qui permet de réaliser des prélèvements.

Partager cette page