Aller au contenu principal

Nicolas Garnier, le contrat de confiance

Le hasard de la vie fait parfois bien les choses. Et Nicolas Garnier, responsable de l’administration des ventes à l’Andra, sait qu’il faut saisir sa chance. Son aventure à l’Agence ? C’est dans une salle de formation qu’elle a commencé…

Nicolas Garnier, Nantais d’origine, arrive à Paris en 2014 avec l’envie de changer de métier. Il décide de poursuivre une formation liée au contrôle de gestion au Conservatoire national des arts et métiers (CNAM). C’est ici qu’il rencontre celui qui deviendra son futur collègue. « Nos personnalités ont matché tout de suite. Il m’a proposé en fin de formation de soumettre mon CV à la cheffe de service Contrôle de gestion de l’Andra. Un heureux hasard qui m’a permis de découvrir un nouveau métier et de développer des nouvelles compétences ».

 

Du contrôle de gestion à l’administration des ventes

À l’Andra, Nicolas s’y plaît. Trois années s’écoulent. Puis, une opportunité s’offre à lui à nouveau. « Une collègue, responsable de l’administration des ventes, m’évoque son départ en retraite et me suggère de proposer ma candidature, même si ce n’est pas ma formation initiale ». Proposition acceptée ! Un « parcours trajectoire » est mis en place par les ressources humaines et par son futur chef de service. Objectif : faire évoluer Nicolas dans les meilleures conditions afin d’intégrer progressivement le poste de responsable de l’administration des ventes au sein du service donnée colis, clients, contrats de la direction des opérations industrielles de l’Agence. « Au départ, je n’avais pas vraiment envisagé de quitter le contrôle de gestion, c’est plutôt l’administration des ventes qui est venue à moi. Ça a été une chance, une opportunité qu’il fallait saisir. » En mai 2019, le voici donc responsable de l’administration des ventes.

 

« Ma mission : être au service de mes collègues »

« À l’Andra, la prise en charge des déchets radioactifs et les prestations intellectuelles, comme des études par exemple, pour les producteurs électronucléaires et non électronucléaires, font l’objet de contrats de vente », explique Nicolas Garnier. Le responsable de l’administration des ventes est ainsi le garant de la bonne application des tarifs de l’Andra dans les relations contractuelles, mais aussi de la réalisation des prestations dans les délais impartis. « Les chargés d’affaires discutent des aspects opérationnels avec les producteurs de déchets radioactifs et, de mon côté, je supervise tout le process administratif, de l’établissement des offres jusqu’à leur facturation. » La rigueur est donc essentielle pour occuper ce poste. « Nos prestations ont une durée de réalisation qui peut aller jusqu’à plusieurs années, il faut être organisé pour assurer un suivi de qualité. » À travers son métier, Nicolas apprécie également d’être au service de ses collègues. « J’essaye de les libérer en quelque sorte des contraintes administratives pour qu’ils puissent se concentrer sur leurs missions opérationnelles. »   

 

« Le projet PRISMA, mon challenge »

Dès sa prise de poste, Nicolas a participé à la construction d’une nouvelle solution informatique utilisée par les services comptabilité, contrôle de gestion, achats et administration des ventes. L’année 2021 sera celle de la mise en œuvre. « Ce projet baptisé PRISMA a été un grand challenge pour moi. Je venais tout juste de prendre mes marques … et j‘étais déjà au cœur d’un projet important lié à nos process et à nos outils. » Une année de collaboration et d’échanges entre les différents services a été nécessaire pour élaborer un état des lieux des besoins et des méthodes de travail. Nicolas précise : « Cela nous a permis de bien prendre la mesure des besoins de chacun et de connaître parfaitement chacune de nos missions. Ce fut très formateur et rassembleur. » 

En challengeur, Nicolas Garnier ne recule devant aucune difficulté. Et pour cela, il s’arme de joie et de bonne humeur, des qualités qu’il sait communiquer aux autres. Car « travailler c’est partager », conclut celui pour qui les relations humaines revêtent une grande importance…

 

Partager cette page